Actualités
13.06.2021

Le «non» à la loi sur le CO2 freine la protection du climat en Suisse

La Suisse est à nouveau distancée sur le terrain de la protection du climat. Les électrices et les électeurs ont rejeté aujourd’hui la loi fédérale sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre (loi sur le CO2). L’Association suisse des banquiers (ASB) regrette cette décision tout en prenant au sérieux les réticences de la population.

Les électrices et les électeurs suisses se sont prononcés aujourd’hui contre la loi fédérale sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre (loi sur le CO2) proposée par le Conseil fédéral et le Parlement. Cette loi visait à créer le fondement juridique requis pour atteindre les objectifs de l’Accord de Paris sur le climat. L’ASB regrette qu’en disant «non» au projet, la Suisse ait manqué l’occasion d’affirmer son engagement en faveur de la protection du climat. Dans le même temps, elle prend au sérieux les réticences et les préoccupations qui se sont exprimées lors de la campagne de votation.

Les banques vont s’efforcer néanmoins de répondre aux attentes concernant la protection du climat et la transparence sur les risques financiers liés au climat. Elles continueront de proposer des solutions de financement et de placement durables à leurs client.e.s, afin de favoriser la transition vers un avenir sobre en carbone – même si la décision d’aujourd’hui les prive dans l’immédiat d’une base légale à cet effet.

Afin d’assurer la compétitivité de la Suisse, harmoniser les normes internationales en matière climatique sera indispensable à moyen ou long terme. L’ASB continuera de s’investir de manière constructive en faveur d’une solution largement soutenue et tournée vers l’avenir pour protéger le climat.

Loi sur le CO2Développement durable

Contact Médias

Monika Dunant
Responsable Relations Publiques et Média
+41 58 330 63 95