Communiqués de presse
04.04.2016

Patrick Odier ne briguera pas un nouveau mandat

Bâle04 Avril 2016  Après avoir exercé son mandat pendant sept ans, Patrick Odier a décidé de ne pas se porter candidat à sa réélection en tant que membre du Conseil d’administration et Président de l’ASB lors de la Journée des banquiers du 15 septembre 2016. Le Conseil d’administration exprime sa vive gratitude au Président sortant. Une commission de sélection instituée par le Conseil d’administration s’emploie actuellement à trouver son successeur.

Lors de sa séance de ce jour, le Conseil d’administration de l’Association suisse des banquiers (ASB) a pris acte avec regret et compréhension du fait que Patrick Odier souhaitait à l’avenir se consacrer davantage au développement de sa propre banque et ne briguerait pas un nouveau mandat en tant que membre du Conseil d’administration et Président de l’ASB en septembre 2016. Le Conseil d’administration a remercié le Président sortant pour son engagement exceptionnel au cours des années difficiles qui viennent de s’écouler; il a souligné que Patrick Odier avait exercé son mandat avec une remarquable et infatigable diligence, alliant doigté diplomatique et esprit d’innovation.

Patrick Odier a pris ses fonctions en 2009, alors que la crise financière mondiale s’estompait lentement et que la pression s’accentuait sur la Suisse pour qu’elle applique de nouvelles normes internationales en matière fiscale. Il n’a jamais douté que, quelle que fût la réponse apportée à cette question, les intérêts des clients devaient être au cœur de la réflexion. Et c’est un des grands mérites de son action consensuelle que d’avoir permis un passage sans heurts à l’échange automatique de renseignements avec l’étranger. Sous l’égide de Patrick Odier, les banques ont aussi fait preuve de responsabilité lorsqu’il s’est agi de renforcer efficacement l’autoréglementation pour remédier aux tendances à la surchauffe qui se faisaient jour sur le marché suisse de l’immobilier. Patrick Odier a contribué à dégager des perspectives de croissance pour la place financière suisse en l’ouvrant à la monnaie chinoise: un engagement sans faille a permis d’établir la Suisse comme hub pour les transactions en renminbi.

«Je considère que le moment est opportun pour un changement au niveau de la présidence car de nombreux défis ont été relevés et la place financière suisse est bien positionnée pour l’avenir. Je me réjouis de promouvoir plus avant, conjointement avec les autres Associés du Groupe et nos équipes, le développement de notre banque et de continuer à participer de cette manière au succès de la place financière.»

Une commission de sélection instituée par le Conseil d’administration de l’ASB et placée sous la direction d’Urs Rohner, Vice-président de l’ASB et Président du Conseil d’administration de Credit Suisse Group, s’emploie actuellement à trouver un successeur à Patrick Odier.
Font également partie de cette commission Yves Mirabaud, Associé Senior de Mirabaud SCA, et Martin Scholl, CEO de la Zürcher Kantonalbank. Les noms des candidat(e)s proposé(e)s pour assurer sa succession à la présidence seront communiqués par l’ASB au plus tard lors de la Journée des banquiers, le 15 septembre 2016.

Contact Médias

Michaela Reimann
Ancienne Responsable Relations Publiques et Média
+41 58 330 62 55