Opinions
17.12.2021

David Schlumpf, président de la commission spécialisée Formation de l’ASB: «promouvoir les compétences d’avenir par l’apprentissage tout au long de la vie» 

Quels sont les défis à relever pour former le personnel bancaire de demain? Quel rôle joue l’ASB entre prestataires de formation et établissements bancaires, quelle contribution peut-elle apporter à l’échelon national? Nous avons interrogé à ce sujet David Schlumpf, président de la commission spécialisée Formation de l’ASB.
David Schlumpf, Global Head Learning & Leadership Development, Banque Julius Baer

Pourquoi l’apprentissage tout au long de la vie est-il un sujet important pour l’ASB? 

Notre environnement et notre travail évoluent toujours plus vite. La simple accumulation de connaissances n’est plus à l’ordre du jour. Et il n’y a plus de recettes miracles. Il faut plutôt insister sur l’apprentissage évolutif, qui nécessite des capacités d’assimilation et d’adaptation, un solide esprit d’entreprise dans la réflexion comme dans l’action, ainsi qu’une coopération davantage pluridisciplinaire. Dans le contexte de la numérisation et du développement durable, l’ASB, et en particulier sa commission spécialisée Formation, s’efforcent de créer des conditions-cadres optimales pour l’apprentissage tout au long de la vie, car celui-ci sécurise notre avenir.

Quel rôle l’ASB joue-t-elle à cet égard?

En tant qu’association faîtière des banques en Suisse, nous avons la possibilité de créer dans le domaine de la formation des conditions-cadres optimales pour les plus de 100 000 personnes qui travaillent dans notre secteur, dans la mesure où nous sommes en contact avec tous les groupements bancaires et toutes les associations bancaires régionales tout en favorisant leurs interactions. Nous avons aussi développé un très bon réseau sur le marché des prestataires de formation en banque et finance. Cela nous permet de proposer des plateformes où l’offre et la demande se rencontrent dans les meilleures conditions et de manière centralisée. Sur ces plateformes, chaque collaboratrice ou collaborateur bancaire trouve des informations concrètes et peut choisir les programmes de développement des compétences qui correspondent le mieux à ses besoins en matière d’apprentissage.

Pouvez-vous citer des exemples?

En ce qui concerne la formation continue du personnel bancaire, nous avons noué des partenariats avec des start-up spécialisées dans la formation afin de mettre en place les plateformes dont je viens de parler. Le personnel bancaire obtient ainsi un aperçu simple et pratique de l’offre de formation disponible, en fonction des intérêts de chacun: citons par exemple eduwo et evrlearn 

Pour la jeune génération tentée par une carrière bancaire, dans le cadre de la réforme de l’apprentissage commercial, nous allons introduire dès 2023 de nouveaux objectifs d’apprentissage axés sur le développement durable. Par ailleurs, sur le nouveau stand d’exposition virtuel de la branche, nous montrons qu’il existe bien d’autres voies que l’apprentissage commercial Banque – concrètement, neuf filières de formation au total, dont beaucoup sont axées sur les médias, l’informatique et la communication.

En quoi l’engagement de l’ASB se distingue-t-il par rapport à celui d’un établissement bancaire, sachant que diverses banques ont leurs propres programmes de formation continue?

Notre spécificité est très clairement de fédérer les intérêts particuliers à l’échelon national et, lorsque c’est pertinent, de développer un cadre et des principes directeurs communs pour la branche. En tant qu’association faîtière de toutes les banques en Suisse, nous sommes bien placés pour concrétiser cet objectif.

De plus, il est important de veiller à ce que les besoins de formation des banques nouveaux mais similaires n’aient pas à être soumis un par un au marché des prestataires de formation, mais soient transmis à l’écosystème des prestataires de formation dans la mesure du possible par nos soins, de manière centralisée. Ainsi, en tant que branche, nous générons des effets de levier et des économies de gamme considérables. Nous contribuons également à façonner la future offre de formation à l’échelon national et soutenons les prestataires en formulant des priorités.

Monsieur Schlumpf, nous vous remercions de nous avoir accordé cet entretien.

InsightFormation

Rédacteurs

Alexandra Steinberg
Responsable Développement de la formation
+41 58 330 62 53
Benjamin Weppler
Stagiaire projets d'innovation & communication, campagnes d'information
+41 58 330 62 40