Actualités
25.01.2022

5e séminaire financier Hong Kong – Suisse: «les besoins des family offices évoluent» 

Au cours de la dernière décennie, les family offices se sont énormément développés – et ils jouent un rôle économique considérable en raison des investissements qu’ils effectuent. Quels impacts ces évolutions ont-elles sur la gestion de fortune internationale et sur les attentes des family offices? Les besoins se sont-ils accrus ou ont-ils changé? Ces questions étaient au cœur du récent séminaire financier Hong Kong – Suisse.

La cinquième édition du séminaire financier Hong Kong – Suisse, le 21 janvier, s’est tenue une nouvelle fois en mode virtuel en raison de la pandémie de COVID-19. Plus de 180 personnes y ont participé en ligne. Les exposés et la table ronde ont permis d’approfondir encore les bonnes relations qui unissent Hong Kong et la Suisse, deux places de premier plan en matière de gestion de fortune, ainsi que de cultiver les échanges entre expert-e-s.

Marcel Rohner, Président de l’Association suisse des banquiers (ASB), a souligné dans son introduction combien il était important de maintenir le dialogue entre la place financière de Hong Kong et son homologue suisse en dépit des difficultés liées à la pandémie de COVID-19: «Ensemble, nous voulons anticiper les évolutions en matière de gestion de fortune et identifier les opportunités de croissance qui bénéficieront tant à nos centres financiers qu’à nos économies.» A cet égard, il a rappelé le rôle fondamental du développement durable, qui figure parmi les priorités absolues de l’ASB.

Stefan Flückiger, sous-secrétaire d’Etat aux questions financières internationales (SFI), a expliqué dans son exposé comment la Suisse entendait pérenniser la position de pointe qui est traditionnellement la sienne dans le domaine de la gestion de fortune. Il a insisté sur la nécessité de poursuivre le développement de notre place financière, en mettant l’accent sur les progrès accomplis en matière de finance durable et d’innovation Fintech. Edmond Lau, JP, Deputy Chief Executive de la Hong Kong Monetary Authority (HKMA), a ensuite pris la parole pour mettre en lumière le rôle de plaque tournante de Hong Kong dans le domaine des actifs et de la gestion de fortune, mais aussi l’importance de la finance verte. Il a précisé également les différentes mesures prises par la HKMA.

Au cours de la dernière décennie, les family offices se sont énormément développés – et ils jouent un rôle économique considérable en raison des investissements qu’ils effectuent. Dans ce segment, la Suisse occupe une place de premier plan en Europe. La table ronde a porté principalement sur des sujets comme les attentes des family offices – tant ceux qui sont établis de longue date que les plus récents, qui gèrent de nouveaux actifs en Asie – ou encore les différences entre family offices et gérants de fortune privés. Les expert-e-s ont expliqué comment les family offices se positionnaient dans ce contexte et dans quelle direction leurs besoins ont évolué. Cela a permis de constater que dans ce segment aussi, le développement durable et l’innovation revêtent une importance croissante.

Ce séminaire financier était le cinquième d’une série lancée à l’initiative de l’ASB et de la Private Wealth Management Association (PWMA) hongkongaise. L’objectif est d’approfondir les relations et de renforcer la coopération entre ces deux associations ainsi que, plus largement, entre la place financière de Hong Kong et la place financière suisse.

Rédacteurs

August Benz
Responsable Private Banking & Asset Management
+41 58 330 62 27
Vanessa Dubra
Responsable Pays hors Europe, projets spéciaux UE
+41 58 330 62 22

Contact Médias

Monika Dunant
Responsable Relations Publiques et Média
+41 58 330 63 95
Deborah Jungo-Schwalm
Senior Communications Manager
+41 58 330 62 73
Robert Reinecke
Communications Manager / Porte-parole
+41 58 330 62 76

Sur le même sujet