Actualités
17.12.2021

Building Bridges rassemble et fixe le cap pour 2022

L’évènement genevois a réussi son pari de rassembler de nombreux acteurs suisses et onusiens autour de la même table afin de poser les bases d’engagements communs et concrets d’ici fin 2022. L’ASB a participé en organisant un évènement dédié à la question du financement de la transition vers l’objectif «net zéro»  en Suisse.

La 2e édition du mouvement Building Bridges s’est tenue du 29 novembre au 2 décembre 2021 à Genève, clôturant ainsi un mois de novembre particulièrement chargé sur le terrain de la finance durable. A l’échelle internationale, la COP26 de Glasgow a plus que jamais enjoint le secteur financier à participer à la lutte contre le changement climatique avec le lancement, notamment, de la Glasgow Financial Alliance for Net Zero (GFANZ), permettant ainsi de rassembler les initiatives de financement vers la neutralité carbone au sein d’une coalition sectorielle. Au niveau suisse, le Conseil fédéral s’est exprimé en faveur du développement d’une méthodologie d’alignement de température des portefeuilles et d’un label en matière de transparence climatique.

Conseiller fédéral Ueli Maurer et Amina Mohammed en ouverture

Dans un contexte particulièrement incertain, pandémie de covid-19 oblige, le Sommet a ouvert la semaine sans encombre dans un format hybride, parvenant à réunir l’ensemble des acteurs dans une même salle. Au programme de la matinée, notamment l’allocution de Ueli Maurer, conseiller fédéral en charge du Département fédéral des finances, et d’Amina Mohammed, Vice-Secrétaire générale des Nations unies, un signal fort en faveur du multilatéralisme en matière de durabilité. De nombreux panels ont ensuite pris le relais sur les thèmes à l’ordre du jour cette année: impact et transparence, déséquilibre entre offre et demande de services financiers durables et rôle des fintechs vers les Objectifs de Développement Durable (ODD).

La mission première de Building Bridges restait la même: atteindre l’Agenda 2030 des Nations Unies d’ici 2030 et permettre à la place financière et aux pouvoirs publics de rediriger les fonds nécessaires vers cet objectif ainsi que l’Accord de Paris sur le climat. Pour ce faire, cette deuxième édition avait pour but d’encourager des actes et des engagements concrets. Outre l’intensification du dialogue entre la place financière et les organisations onusiennes, le but était également de donner une portée internationale à ce rendez-vous et d’intensifier les échanges avec l’économie réelle, condition sine qua none en vue d’une transition rapide et prospère.

Des actions individuelles, mais pas d’annonce majeure

Sur le front des engagements concrets annoncés dans le cadre de Building Bridges, on notera la nouvelle feuille de route du Swiss Sustainable Finance (SSF), forte de cinquante-sept actions s’articulant autour de quatre piliers: l’établissement de normes, le développement de la transparence, l’innovation, le dialogue et l’éducation. Le SECO a quant à lui lancé la SDG impact finance initiative, un nouveau programme en faveur de la finance d’impact avec le déploiement de CHF 19,5 millions, tandis que l’Asset Management Association Switzerland (AMAS) a publié, en partenariat avec SSF, des recommandations en matière d’exigences minimales sur les produits financiers durables, destinées à renforcer la confiance des investisseurs et à mieux faire coïncider les différentes approches d’investissement avec les objectifs des investisseurs.

 

Une feuille de route pour 2022

En outre, Patrick Odier, président de Building Bridges, s’est exprimé lors de son discours de clôture en faveur de quatre objectifs, qu’il juge accessibles d’ici fin 2022, établissant ainsi la feuille de route à court terme de Building Bridges. Il a ainsi enjoint la place financière suisse à s’engager en faveur de l’objectif de zéro émission nette, mais aussi à sortir du charbon, à mettre fin au financement de la déforestation et à mettre en place des mesures de température au sein des portefeuilles des clients, rejoignant ici la direction prise par le Conseil fédéral et les recommandations de la TCFD. Une dynamique est donc née à Genève et l’initiative Building Bridges est devenue un rendez-vous incontournable dans le monde de la finance durable. Force est de constater cependant que l’écho outre Sarine et à l’international est resté limité, avec une faible couverture médiatique.

Le financement de la transition climatique suisse

Membre fondateur de l’initiative, l’ASB a elle aussi tenu un événement dans le cadre de la semaine Building Bridges sur le thème Transition financing: the role of private sector financing in climate change mitigation, faisant suite à la publication d’une étude conjointe avec le Boston Consulting Group sur le financement de la transition de l’économie suisse vers l’objectif de neutralité carbone à l’horizon 2050. Daniela Stoffel, Secrétaire d’état aux questions financières internationales, et Nathan Fabian, Responsable de la plateforme européenne sur la finance durable et Chief Responsible Investment Officer auprès des PRI, ont ainsi eu l’occasion d’exprimer leur point de vue à l’occasion de deux discours. Par la suite, les moyens pour mettre en œuvre cette transition ont été débattus lors d’un panel composé de Christian Ossig, président du comité exécutif de la Fédération Européenne des Banques, Catherine McGuinness, présidente du comité des politiques et des ressources de la City of London, Sonia Seneviratne, Professeure de climatologie à l’EPFZ, et Jörg Gasser, CEO de l’ASB. Le financement de la transition ne peut pas être le seul fait des pouvoirs publics, et le secteur privé est amené à jouer un rôle capital au sein de l’UE, mais aussi en Suisse où 91% des besoins de financement peuvent être couverts par les banques sous la forme de crédits ou via le marché des capitaux. La structure économique ainsi que les différentes industries représentées au sein de chaque pays jouent en outre un rôle prépondérant dans la structure de financement et les acteurs mis à contribution.

Considéré comme un rendez-vous annuel et fer de lance d’un mouvement plus large, la Building Bridges Week reviendra fin 2022 pour faire le point sur les progrès réalisés et tenter d’aligner l’ensemble des acteurs vers des résultats et des engagements solides et coordonnés.

InsightFinance durable

Rédacteurs

Alexandre Roch
Expert Sustainable Finance
+41 58 330 62 41
Hans-Ruedi Mosberger
Responsable Asset Management & Sustainability
+41 58 330 62 61

Contact Médias

Monika Dunant
Responsable Relations Publiques et Média
+41 58 330 63 95
Deborah Jungo-Schwalm
Senior Communications Manager
+41 58 330 62 73
Robert Reinecke
Communications Manager / Porte-parole
+41 58 330 62 76

Sur le même sujet