Actualités
17.11.2021

La transparence climatique, facteur clé pour une place suisse en pointe sur la finance durable

L’Association suisse des banquiers (ASB) salue les recommandations formulées par le Conseil fédéral le 17 novembre 2021 en matière de finance durable. La place financière est d’ores et déjà fortement engagée dans les domaines évoqués par le Conseil fédéral, à savoir la transparence, la mesurabilité, les alliances «zéro émission nette» et le processus de conseil. L’ASB soutient l’approche subsidiaire de la Confédération: si cette dernière s’attache à créer des conditions-cadres optimales, ce sont les mesures et les initiatives de la branche qui sont au premier plan. 

L’ASB salue les efforts du Conseil fédéral visant à faire de la place financière suisse un acteur crédible au niveau mondial pour les investisseuses et les investisseurs. A cet effet, dans l’intérêt de l’environnement comme de la société, il est de plus en plus important de disposer d’indicateurs comparables.

Mesurer les impacts environnementaux et climatiques est essentiel

Dans le secteur financier international, l’instrument le plus fréquemment utilisé pour mesurer les impacts environnementaux et climatiques est le calcul des émissions financées. Le Portfolio Alignment Team de la COP26 a développé de nouveaux outils de mesure des impacts climatiques, appelés Portfolio Alignment Tools. Il s’agit de modèles de calcul qui s’appuient sur des scénarios climatiques orientés vers l’avenir pour évaluer la répartition du budget carbone mondial par secteurs et par régions. Le secteur financier contribue déjà au développement de ces nouveaux indicateurs. L’ASB salue donc la volonté du Conseil fédéral de s’emparer activement de la question de la transparence en matière d’impacts climatiques. Quelques banques en Suisse sont déjà membres de la «Net-Zero Banking Alliance» initiée par les Nations Unies. De telles alliances internationales sont jugées pertinentes par l’ASB.

L’ASB rejette toute forme de greenwashing

L’intégrité des produits financiers est d’une importance capitale pour la place financière suisse. Les clientes et les clients attendent à juste titre de la qualité de la part des prestataires de services financiers, y compris bien entendu en ce qui concerne les produits financiers étiquetés «durables». L’ASB rejette donc toute forme de greenwashing et prend des mesures qui contribuent à assurer la crédibilité de la place financière suisse. Elle salue dès lors le rôle subsidiaire de l’Etat en matière de greenwashing et coopère étroitement à ce sujet avec l’Asset Management Association Switzerland (AMAS) et avec Swiss Sustainable Finance (SSF).

La transparence est primordiale

Les banques suisses contribuent grandement à l’élaboration des normes internationales en matière de transparence. On citera à cet égard, par exemple, leur participation à la Task Force on Climate-related Financial Disclosure (TCFD) du G20 ainsi qu’aux tests facultatifs de compatibilité climatique organisés par l’Office fédéral de l’environnement (PACTA, OFEV). L’ASB salue le fait que le Conseil fédéral poursuive ses efforts en faveur de la transparence climatique. Dans le même temps, elle nourrit un dialogue constant avec les autorités en ce qui concerne le développement de nouveaux indicateurs de compatibilité climatique ainsi que l’élaboration de définitions uniformes des impacts ESG.

Finance durableDéveloppement durable

Contact Médias

Monika Dunant
Responsable Relations Publiques et Média
+41 58 330 63 95