Actualités
19.02.2021

Pour une stratégie claire vers plus de durabilité - également sur la place financière

Le Conseil fédéral a élaboré une stratégie sur la manière dont la Suisse peut contribuer à la réalisation de l'Agenda 2030 de l'ONU et a attribué un rôle central à la place financière. L’ASB se félicite de cette évaluation et souhaite aider l'industrie à prendre les mesures importantes qui s'imposent.

Dans sa stratégie, le Conseil fédéral adopte une approche globale pour atteindre les objectifs de développement durable de l'ONU. Ce faisant, il tient compte de la justice sociale, des performances économiques et de la responsabilité écologique. Il implique toutes les parties prenantes, car les objectifs de durabilité ne peuvent être atteints que si la politique, les entreprises et la société civile travaillent ensemble. Dans sa prise de position, l’ASB a abordé plus en détail les aspects suivants :

  • L'ASB se félicite que le Conseil fédéral ait l'intention de prendre des mesures pour améliorer la responsabilité des entreprises. Ce faisant, il s'appuie principalement sur la sensibilisation et non sur une approche réglementaire moins efficace. L'Association suisse des banquiers se félicite également du fait que les normes internationales et les lignes directrices de l'OCDE seront utilisées dans le processus d'élaboration. Toutefois, elle souhaite également souligner l'importance d’une approche fondée sur des principes et de la proportionnalité dans les nouvelles mesures.
  • L'ASB soutient clairement l'objectif d'offrir à la population suisse des systèmes de retraite stables et sûrs. Elle salue que des propositions de réforme soient élaborées à cette fin. Cependant, selon l'ASB, les modèles actuels de révision de la prévoyance professionnelle n'atteignent pas leurs objectifs.  Entre autres, le rôle des marchés financiers en tant que tier payant n'est pas suffisamment pris en compte.
  • Il est bien connu que les fonds publics ne sont pas suffisants pour atteindre l'objectif climatique de l'Accord de Paris. C'est pourquoi la place financière suisse se félicite des ambitions du Conseil fédéral de faire de la Suisse une plaque tournante internationale de la finance durable. L'industrie fait beaucoup pour être à la pointe des efforts internationaux dans ce domaine. On le voit, par exemple, dans la participation volontaire aux tests de compatibilité climatique. Les institutions y voient une occasion de s'améliorer de test en test.

Il convient toutefois de noter qu'en raison du développement constant des méthodes, un perfectionnement dans la conception et les modèles de test est nécessaire. C'est la seule façon de garantir que la Suisse puisse rester un leader international dans le domaine de la finance durable.

Rédacteurs

Michaela Reimann
Ancienne Responsable Relations Publiques et Média
+41 58 330 62 55
Hans-Ruedi Mosberger
Responsable Asset Management & Sustainability
+41 58 330 62 61

Contact Média

Monika Dunant
Responsable Relations Publiques et Média
+41 58 330 63 95