Opinions
15.06.2022

Le nouvel apprentissage bancaire se prépare

L’apprentissage commercial bancaire «nouvelle formule» démarrera dans un peu plus d’un an, à l’été 2023, lorsque la réforme de la formation commerciale de base entrera en vigueur dans dix-neuf branches. L’Association suisse des banquiers (ASB) salue cette réforme nationale et coordonne la participation de tous les groupes de banques dans un projet de la branche. Des demandes importantes en vue d’assurer l’amélioration continue de la qualité ont été prises en compte et la compatibilité avec la maturité professionnelle est préservée. Toutes les conditions sont donc réunies pour que l’apprentissage bancaire demeure à l’avenir une des filières de formation commerciale les plus prisées. 

Le nouvel apprentissage bancaire devra être de haute qualité et compatible avec la maturité professionnelle: tels étaient les objectifs majeurs de l’ASB dans le cadre du projet de réforme de la formation commerciale de base, lancé en 2018. Le renforcement souhaité de l’apprentissage bancaire s’appuie sur les grands axes suivants:

  • Priorité aux compétences opérationnelles: les employé-e-s de commerce de demain connaîtront des formes de travail et d’organisation agiles, interagiront dans des environnements de travail connectés et utiliseront les nouvelles technologies. Afin d’anticiper ces évolutions, la nouvelle formation commerciale de base est axée sur les compétences opérationnelles et mise sur une plus grande proximité avec la pratique. Les apprenti-e-s seront ainsi en mesure de gérer les changements économiques et sociaux, mais aussi de poursuivre leur apprentissage tout au long de la vie.
  • Intégration des aspects liés au développement durable: outre les compétences opérationnelles, la nouvelle formation commerciale de base intègre davantage qu’auparavant le sujet clé du développement durable. L’ASB salue en particulier le fait que l’apprentissage prenne désormais en compte les objectifs de développement durable définis conjointement avec l’Office fédéral de l’environnement (OFEV). D’une part, les produits financiers durables sont largement traités et, d’autre part, le développement durable est au cœur de l’enseignement dans le domaine des compétences de conseil. La mise en œuvre de ces objectifs d’apprentissage parachève le plan de mesures élaboré par l’ASB pour le marché d’avenir de la finance durable, qui prévoit d’intégrer systématiquement le développement durable dans la formation initiale et continue au sein de la branche.
  • Compatibilité avec la maturité professionnelle: à l’issue de l’apprentissage commercial, les jeunes professionnel-le-s conserveront de multiples possibilités de formations complémentaires, notamment dans les Ecoles supérieures et les Hautes écoles spécialisées. Le maintien de la compatibilité entre apprentissage et maturité professionnelle était un préalable à cet égard. Le système dual de formation commerciale de base reste ainsi une solution attrayante pour faire ses premiers pas dans la vie professionnelle, puis pour se perfectionner.

En dialogue avec les banques

L’apprentissage commercial «nouvelle formule» démarrera à l’été 2023. Le comité de pilotage des banques, composé de représentant-e-s des groupes de banques, de prestataires de formation (organisations CI) et de l’ASB, finalisera et publiera au cours des prochains mois les principales réformes concernant la branche Banque. Les banques disposeront ensuite d’un délai d’un an pour se préparer à la mise en œuvre. A cet effet, le comité de pilotage mise sur une communication permanente et sur le dialogue avec les responsables de la relève des différentes banques. L’ASB accompagne l’introduction du nouvel apprentissage bancaire en assurant la direction de projet et la coordination entre tous les groupes de banques ainsi qu’en conseillant les établissements. Grâce à son guide pratique et aux séances d’information organisées régulièrement sur l’ensemble du territoire suisse, elle facilite la mise en œuvre de la réforme au sein des banques. Elle crée ainsi un contexte idéal pour que l’apprentissage bancaire reste à l’avenir une filière de haute qualité, appréciée pour cela, et elle apporte une contribution importante au renforcement et au développement de la place financière suisse, qui assureront sa position de leader mondial.

Formation initiale et continue

Rédacteurs

Alexandra Steinberg
Responsable Développement de la formation
+41 58 330 62 53