Actualités
01.10.2020

Développement durable: les banques tiennent le cap

Quel regard la population suisse porte-t-elle sur les efforts déployés par les banques en matière de durabilité écologique? Une enquête représentative sur le sujet en témoigne: les Suisses sont satisfaits, mais ils ont aussi des attentes claires à l’égard des banques.

Les Chambres fédérales ont adopté il y a quelques jours la révision de la loi sur le CO2. Le Parlement entend ainsi apporter une contribution importante à l’atteinte des objectifs climatiques fixés par l’Accord de Paris. Mieux protéger l’environnement était aussi l’une des revendications de la jeunesse pour le climat qui a manifesté sur la Place fédérale. Et que ce soit lors des débats parlementaires ou sur la Place fédérale, il a également été question du rôle du secteur financier.

Large satisfaction envers les banques

Comment la population suisse voit-elle le rôle des banques et les efforts que celles-ci déploient en matière de développement durable? L’institut d’études de marché et d’opinion gfs.bern, mandaté par l’Association suisse des banquiers (ASB), a réalisé une enquête d’opinion représentative à ce sujet. Il en ressort que les trois quarts des sondés, soit une grande majorité, approuvent les objectifs climatiques fixés par l’Accord de Paris. Cette large adhésion fait écho aux préoccupations de la population: le changement climatique figure parmi les principales préoccupations citées (après la santé et la prévoyance retraite). En ce qui concerne le secteur bancaire, l’enquête montre que la population suisse est très largement (deux tiers des sondés) satisfaite des efforts déployés par les banques en matière de durabilité écologique. Les clients connaissent bien les offres et les produits relatifs aux constructions et placements durables. La satisfaction générale des sondés est un signal positif qui prouve que les banques vont dans la bonne direction.

Les clients attendent des informations et de la transparence

La population n’en a pas moins des attentes envers les banques et les milieux politiques. Les personnes interrogées souhaitent ainsi que, dans le cadre de leurs prestations de conseil, les banques les informent systématiquement sur la dimension durable de leurs portefeuilles. Une nette majorité de sondés appelle par ailleurs à davantage de transparence vis-à-vis des aspects liés au développement durable et à des conditions-cadre plus favorables aux placements et produits durables.

La «finance durable» constitue une priorité absolue pour l’ASB. Après avoir publié cet été un Guide pour l’intégration des facteurs relatifs au développement durable dans le processus de conseil auprès des clients privés, elle se focalise désormais sur l’information, la classification (taxonomie) et la mesurabilité. Elle coopère avec la Confédération, les autorités et la branche pour concrétiser les exigences en matière de publication des risques financiers liés au climat. Elle soutient également les efforts visant à développer un système de classification uniforme et harmonisé ainsi que des méthodes de mesure probantes. Ce sont là des conditions indispensables à l’amélioration de la transparence et de la comparabilité, mais aussi à la fiabilité des évaluations quant à l’efficacité des mesures prises.

Demande de placements durables

Enfin, la population attend un engagement déterminé de la part des banques en faveur de conditions-cadre attrayantes qui soutiennent la croissance dans le domaine des placements durables. L’étude de marché Swiss Sustainable Investment publiée en juin 2020 par Swiss Sustainable Finance confirme que les placements durables ont connu un essor considérable depuis quelques années: leur volume total s’établit actuellement à CHF 1 163,3 milliards, soit un tiers des fonds gérés à titre professionnel en Suisse, et s’inscrit en progression de plus de 60% par rapport à l’année précédente. Une dynamique qu’il convient de conserver et de renforcer.

Rédacteurs

Silvan Lipp
Responsable Communications & Public Affairs
+41 58 330 62 06

Contact Médias

Michaela Reimann
Responsable Relations Publiques et Média
+41 58 330 62 55
Monika Dunant
Responsable Relations Publiques et Média
+41 58 330 63 95