Communiqués de presse
14.09.2017

Journée des banquiers 2017: rester à la pointe

Bâle14 Septembre 2017  L’Assemblée générale 2017 des banques en Suisse a pour thème: «Rester à la pointe». Les banques affichent une solide compétitivité. Elles se distinguent par leur capacité d’innovation, leur professionnalisme et leur qualité. Mais elles doivent disposer de conditions-cadres qui leur permettent de déployer avec succès leurs stratégies d’affaires. L’ASB contribue efficacement à la mise en place de conditions-cadres optimales pour ses membres.
  • L’Association suisse des banquiers (ASB) entend jouer un rôle de précurseur en ce qui concerne les conditions-cadres de demain.
  • Elle a défini trois lignes directrices pour une place financière suisse prospère et compétitive sur la scène internationale:
    • Premièrement, l’ASB demande que la compétitivité soit systématiquement prise en compte dans les projets réglementaires.
    • Deuxièmement, l’ASB prône des marchés ouverts et demande avec insistance que l’UE reconnaisse l’équivalence des lois suisses dans le domaine financier. Elle considère qu’à défaut de reconnaissance, il n’y a pas lieu d’aller plus loin dans les discussions avec l’UE sur la contribution à la cohésion.
    • Troisièmement, l’ASB place la capacité d’innovation de la branche au centre de ses préoccupations et suit de près les évolutions du numérique, afin de créer des conditions-cadres propices à l’innovation.

Axes stratégiques de l’Association suisse des banquiers

L’ASB s’est fixé trois axes de travail stratégiques: positionnement clair, anticipation des conditions-cadres de demain, coopération et mise en réseau. Les banques suisses se caractérisent par une qualité de service irréprochable, un professionnalisme hors pair en matière de conseil à la clientèle et des produits de premier ordre. Elles contribuent grandement à la prospérité de la Suisse. Au sein des instances de l’ASB, on anticipe les conditions-cadres de demain. Cela implique que les banques, sur la base de positions claires, puissent intervenir en amont dans le processus réglementaire et faire valoir ainsi leur point de vue – au niveau national comme au sein des instances normatives internationales. L’ASB s’appuie sur les ressources de ses membres et des associations pour étayer ses compétences en même temps que ses positions et pour en nourrir le dialogue.

Lignes directrices pour l’avenir

En vue de préparer l’avenir, l’ASB oriente son action selon trois lignes directrices. La première consiste à exiger la prise en compte systématique des aspects liés à la compétitivité dans tous les projets réglementaires concernant le domaine bancaire. «Nous n’avons pas besoin d’un Swiss Finish, mais d’un Swiss Way», affirme Herbert J. Scheidt, Président de l’ASB. «La réglementation doit miser sans états d’âme sur la compétitivité et exploiter les marges de manœuvre dont dispose la Suisse par rapport à l’étranger.»

La deuxième ligne directrice a pour nom ouverture. L’ASB défend les marchés ouverts dans une perspective libérale et exige, d’une part, que la Suisse ait accès au marché de l’UE et, d’autre part, que l’équivalence dans le domaine financier soit reconnue avant d’entamer des négociations sur une nouvelle contribution à la cohésion. La Suisse n’est pas n’importe quel Etat tiers, des liens extrêmement étroits la lient à l’Europe et elle est depuis des décennies un fidèle partenaire de l’UE.

La troisième ligne directrice enfin, c’est l’innovation: avec ses membres, l’ASB discute activement des tendances auxquelles la transition numérique donne lieu dans le secteur bancaire. A cet effet, elle a institué l’été dernier un groupe d’experts qui s’attache à analyser jour après jour l’adéquation des conditions-cadres existantes au regard de ces évolutions.

Nouvelle membre du Conseil d’administration

Une nouvelle membre du Conseil d’administration sera soumise au vote de l’Assemblée générale 2017: Kristine Braden, Managing Director, Citi Country Officer for Switzerland, Monaco and Liechtenstein, Corporate & Investment Banking Head for Switzerland, Citibank (Switzerland) SA. Elle représentera les banques étrangères en remplacement de Marco Bizzozero, ancien CEO de la Deutsche Bank Suisse, qui a démissionné du Conseil d’administration.

Journée des banquiers

La Journée des banquiers est l’Assemblée générale annuelle de l’Association suisse des banquiers (ASB) et constitue un des temps forts de l’année bancaire dans le pays. Outre l’allocution de Herbert J. Scheidt, Président de l’ASB, le Conseiller fédéral Johann N. Schneider-Ammann, chef du Département fédéral de l’économie, de la formation et de la recherche, transmettra le message de bienvenue du Conseil fédéral. Le Secrétaire d’Etat Jörg Gasser présentera un exposé introductif consacré à la compétitivité de la place financière suisse, après quoi il participera à une table ronde aux côtés de représentants des banques incarnant au plus haut niveau les domaines d’activité Private Banking, Asset Management, Retail Banking et Capital Markets. La Journée des banquiers sera aussi l’occasion de distinguer les nouveaux diplômés d’un apprentissage bancaire ayant obtenu les meilleures notes en entreprise.

Les échanges entre personnalités issues du monde bancaire, politique et économique seront au cœur de cet événement. Sont également conviés des ambassadrices et des ambassadeurs, qui lui confèreront un rayonnement international. Quelque 450 participants sont attendus.

Suisse

Contact Médias

Michaela Reimann
Ancienne Responsable Relations Publiques et Média
+41 58 330 62 55