Vision & mission

L’ASB est l’association faîtière de la place financière suisse. Son objectif principal est de créer des conditions-cadres optimales pour les banques en Suisse. 

Forger l’avenir, développer la liberté d’entreprendre

Qui sommes-nous?

En tant qu’association faîtière des banques en Suisse, l’Association suisse des banquiers (ASB) rassemble quelque 260 établissements membres issus des différents groupes de banques et d'autres prestataires de services financiers. Elle défend les intérêts de la place financière suisse auprès des décideurs politiques, des autorités et du grand public. 

Engagée en faveur de la liberté d’entreprendre et de l’ouverture des marchés, elle prône des conditions-cadres propices au développement d’un secteur bancaire innovant et diversifié. En tant que centre de compétences, elle mène une réflexion prospective, identifie les thèmes d’avenir et contribue à des avancées durables au sein de la branche.  

Faits et chiffres à propos de lASB 
  • Créée sous forme d’association à Bâle en 1912, l’ASB fédère les banques en Suisse. Elle compte quelque 260 établissements membres ainsi qu’environ 11 300 membres individuels issus des groupes de banques suivants: grandes banques, banques cantonales, banques régionales, banques étrangères, banques d’Asset Management et de gestion de fortune, banques privées, autres banques. L'ASB compte en outre parmi ses membres des maisons de titres, des infrastructures de marchés financiers, des sociétés de révision de banques, de maisons de titres et d'infrastructures de marchés financiers ainsi que des associations de la place financière.
  • Au sein de ses organes, plus de 700 expert-e-s issu-e-s des établissements membres élaborent des positions communes largement étayées. Ils peuvent compter sur l'appui des quelque 55 collaboratrices et collaborateurs (en équivalents plein temps) du Secrétariat.
  • Depuis septembre 2021, le Conseil d’administration est présidé par Marcel Rohner, Vice-Président du Conseil d’administration de l’Union Bancaire Privée (UBP SA). Jörg Gasser est CEO depuis mai 2019.

Vision

Notre objectif est de créer des conditions-cadres optimales pour une place bancaire forte, diversifiée et innovante en Suisse.

L’ASB prône une place bancaire forte, disposant de conditions-cadres optimales qui lui permettent de contribuer au développement d’une économie compétitive et ouverte.  

Mission

Nous défendons efficacement les intérêts de la place bancaire suisse et soutenons nos membres en leur proposant des prestations et des plateformes d’échange.

Mission
  • En tant qu’association faîtière des banques suisses, l’ASB défend les intérêts de la branche auprès des décideurs politiques, des autorités et du grand public, en Suisse et à l’étranger.  
  • Elle est le porte-parole du secteur bancaire pour toutes les questions politiques et réglementaires qui le concernent et elle dialogue avec le public en toute transparence. 
  • Elle promeut l’image de la place financière suisse à l’échelon national et international.  
  • Elle renforce la cohésion ainsi que le partage d’informations et d’expériences au sein des banques et du personnel bancaire.  
  • Elle conseille ses membres et met à leur disposition des prestations et des plateformes de coordination. 
  • Elle développe l’autorégulation de concert avec les régulateurs. 
  • Elle encourage la formation initiale et continue de la relève, mais aussi du personnel bancaire. 
  • Elle coordonne les institutions communes des banques suisses. 

Priorités

Le Conseil d’administration de l’ASB définit les thèmes prioritaires chaque année. L’objectif est de faire en sorte que les conditions-cadres soient attrayantes pour le secteur bancaire.

Les priorités de l’ASB pour l’année 2023 sont:

Finance durable

La place financière suisse ambitionne de devenir un pôle international de premier plan en matière de finance durable. A cet effet, l’ASB prône des conditions-cadres fondées sur l’économie de marché. Elle se focalise sur la mise en œuvre des autorégulations pertinentes et des «Swiss Climate Scores», qui traitent efficacement la question de l’écoblanchiment.

Finance numérique

L’ASB s’engage en faveur d’une place financière novatrice, compétitive et résiliente, qui favorise le développement technologique et rende possibles les modèles d’affaires innovants. Les nouveaux modèles collaboratifs ainsi que les mesures y relatives visant à assurer l’intégrité de la place financière suisse sont au centre de son attention.

Infrastructure des marchés financiers

L’ASB plaide en faveur de conditions-cadres de premier ordre en matière de trafic des paiements et dans le domaine monétaire. Avec les acteurs pertinents, elle mise sur les opportunités liées aux monnaies numériques.

Réglementation des marchés financiers 

L’ASB s’engage en faveur d’une mise en œuvre proportionnée et compétitive des normes internationales de Bâle III final. A cet égard, elle considère que la Suisse doit privilégier la «synchronisation», c’est-à-dire prendre en compte l’état d’avancement de la mise en œuvre sur des places financières comparables – en termes de contenu comme de calendrier.

Réglementation 

Dans le cadre de la révision de la loi sur le blanchiment d’argent, l’ASB préconise un dispositif performant de lutte contre le blanchiment d’argent, qui tienne compte des exigences internationales. S’agissant de la révision de la loi sur l’infrastructure des marchés financiers (LIMF), l’ASB prône une réglementation efficace et reconnue à l’échelon international.

Par ailleurs, en relation avec la guerre de la Russie contre l’Ukraine, l’application systématique des sanctions prononcées par des instances suisses, internationales et supranationales est aussi une priorité. Les banques suisses respectent strictement toutes les lois et mesures en vigueur. Elles disposent de contrôles et de processus adéquats pour assurer le respect de leurs obligations et éviter les manquements.

Accès au marché 

L’ASB s’engage pour améliorer l’accès des banques suisses aux marchés clés européens et extra-européens, pour sensibiliser à la valeur ajoutée que génèrent des marchés ouverts et pour renforcer la réputation de la place financière comme secteur exportateur majeur.

Fiscalité

L’ASB plaide en faveur d’une place économique fiscalement attrayante et se mobilise pour que la mise en œuvre du projet fiscal de l’OCDE en Suisse soit compétitive à l’échelon international.

Formation

L’ASB crée des conditions-cadres propices à l’apprentissage tout au long de la vie, aux nouvelles formes de travail et aux compétences d’avenir.

En savoir plus sur l’apprentissage tout au long de la vie