Vision & mission

L’ASB est l’association faîtière de la place financière suisse. Son objectif principal est de créer des conditions-cadres optimales pour les banques en Suisse. 

Forger l’avenir, développer la liberté d’entreprendre

Qui sommes-nous?

En tant qu’association faîtière des banques suisses, l’ASB défend les intérêts de la place financière auprès des décideurs politiques, des autorités et du grand public. Engagée en faveur de la liberté d’entreprendre et de l’ouverture des marchés, elle prône des conditions-cadres propices au développement d’un secteur bancaire innovant et diversifié. En tant que centre de compétences, elle mène une réflexion prospective, identifie les thèmes d’avenir et contribue à des avancées durables au sein de la branche.  

Faits et chiffres à propos de lASB 
  • Créée sous forme d’association à Bâle en 1912, l’ASB compte quelque 300 établissements membres et environ 12 000 membres individuels.  
  • Au sein de ses organes, plus de 500 experts issus des établissements membres élaborent des positions communes largement étayées. Ils peuvent compter sur l’appui des quelque 55 collaborateurs (en équivalents plein temps) du Secrétariat
  • Depuis septembre 2016, le Conseil d’administration de l’ASB est présidé par Herbert J. Scheidt, Président du Conseil d’administration de Banque Vontobel SA et Vontobel Holding SA. Jörg Gasser est CEO depuis mai 2019.  

Vision

Notre objectif est de créer des conditions-cadres optimales pour une place bancaire forte, diversifiée et innovante en Suisse.

L’ASB prône une place bancaire forte, disposant de conditions-cadres optimales qui lui permettent de contribuer au développement d’une économie compétitive et ouverte.  

Mission

Nous défendons efficacement les intérêts de la place bancaire suisse et soutenons nos membres en leur proposant des prestations et des plateformes d’échange.

Mission
  • En tant qu’association faîtière des banques suisses, l’ASB défend les intérêts de la branche auprès des décideurs politiques, des autorités et du grand public, en Suisse et à l’étranger.  
  • Elle est le porte-parole du secteur bancaire pour toutes les questions politiques et réglementaires qui le concernent et elle dialogue avec le public en toute transparence. 
  • Elle promeut l’image de la place financière suisse à l’échelon national et international.  
  • Elle renforce la cohésion ainsi que le partage d’informations et d’expériences au sein des banques et du personnel bancaire.  
  • Elle conseille ses membres et met à leur disposition des prestations et des plateformes de coordination. 
  • Elle développe l’autorégulation de concert avec les régulateurs. 
  • Elle encourage la formation initiale et continue de la relève, mais aussi du personnel bancaire. 
  • Elle coordonne les institutions communes des banques suisses. 

Priorités en 2021 

Le Conseil d’administration de l’ASB définit les thèmes prioritaires chaque année. L’objectif est de faire en sorte que les conditions-cadres soient attrayantes pour le secteur bancaire. Les priorités de l’ASB pour l’année 2021 sont: 

Sustainable Finance (Finance durable)

La place financière suisse ambitionne de devenir un hub international de premier plan en matière de finance durable. A cet effet, l’ASB prône des conditions-cadres fondées sur l’économie de marché et se focalise sur deux questions d’actualité: l’information et la classification dans le domaine du développement durable. 

Numérisation

L’ASB plaide en faveur d’un cadre réglementaire neutre sur le plan technologique et de modèles d’affaires innovants, notamment en matière d’open finance. Elle considère en outre qu’il y a lieu de prévenir les cyberrisques au moyen d’un dispositif de protection efficace et coordonné entre tous les acteurs. 

Réglementation des marchés financiers 

L’ASB s’engage en faveur d’une mise en œuvre proportionnée des normes internationales de Bâle III final, qui prenne en compte la compétitivité de la place financière suisse. Dans le cadre de la révision partielle de la loi sur les banques, elle s’engage également en faveur d’une révision efficace et équilibrée de la garantie des dépôts. Celle-ci doit assurer un rapport coûts/utilité adéquat. 

Réglementation 

L’ASB soutient la révision en cours de la loi sur le blanchiment d’argent, qui vise à intégrer les exigences internationales de manière appropriée. Elle soutient aussi ses membres dans la mise en œuvre de la loi sur les services financiers (LSFin) et de la loi sur les établissements financiers (LEFin), récemment entrées en vigueur, tout en adaptant ses autorégulations. Enfin, elle plaide pour l’instauration d’un droit du trust moderne en Suisse. 

Fiscalité (conditions-cadres) 

La suppression des droits de timbre ainsi que la suppression partielle de l’impôt anticipé dans le cadre d’une réforme facilement applicable permettront de renforcer le marché suisse des capitaux. A l’échelon international, il s’agit de faire en sorte que l’imposition des bénéfices en Suisse reste un atout pour la place financière. 

Accès au marché 

Un bon accès au marché est vital pour les banques suisses axées sur l’exportation, qui doivent pouvoir proposer des services adaptés aux attentes des clients sur les marchés cibles. Des améliorations sont nécessaires en ce qui concerne tant l’accès au marché de l’UE que l’accès aux marchés nationaux étrangers sur une base bilatérale.