Communiqués de presse
24.08.2022

Zéro émission nette: la place financière fait le point sur son engagement en toute transparence

La part des solutions de financement, des actifs et des primes d’assurance conformes à l’engagement d’atteindre la neutralité carbone va croissant. 
  • La Suisse s’est fixé comme objectif d’atteindre zéro émission nette de gaz à effet de serre d’ici 2050. Tous les secteurs économiques sont appelés à y contribuer activement.
  • Dans une étude récente et pour la première fois, la place financière fait le point en toute transparence sur son engagement en faveur de la neutralité carbone. Ainsi, 62 % du total des bilans des membres de l’Association suisse des banquiers (ASB) répondent actuellement aux exigences de la Net-Zero Banking Alliance (NZBA). De même, 62 % des actifs confiés aux membres de l’Asset Management Association Switzerland (AMAS) répondent à celles de l’initiative Net Zero Asset Managers (NZAM). Quant aux membres de l’Association Suisse d’Assurances (ASA), 48 % du volume total des primes qu’ils encaissent s’inscrivent dans le cadre de la Net-Zero Insurance Alliance (NZIA).
  • Certes, il y a encore du chemin à faire. Mais indéniablement, la part des solutions de financement, des actifs et des primes d’assurance conformes à l’engagement d’atteindre la neutralité carbone va croissant.

L’importance des alliances «zéro émission nette» pour atteindre les objectifs climatiques de l’Accord de Paris

Comme beaucoup d’autres pays, la Suisse poursuit l’objectif de l’Accord de Paris visant à limiter le réchauffement climatique mondial à 1,5°C d’ici 2050. Tous les secteurs économiques sont appelés à faire les efforts requis et à prendre des initiatives pour atteindre zéro émission nette de gaz à effet de serre. Si les émissions directes provenant du secteur financier sont faibles, les établissements financiers jouent un rôle important en matière de financement de la transition climatique.

Dans le secteur financier, la Glasgow Financial Alliance for Net Zero (GFANZ) est une référence majeure. Elle réunit diverses alliances «zéro émission nette» sous un même toit et les coordonne en vue d’atteindre les objectifs de l’Accord de Paris. Ces alliances sont devenues des instruments importants pour favoriser la contribution du secteur financier à la réalisation des objectifs climatiques mondiaux. En y adhérant, les établissements financiers s’engagent à se fixer des objectifs (intermédiaires) concrets en matière de neutralité climatique ainsi qu’à élaborer un plan pour les atteindre. Ils s’engagent également à rendre compte chaque année des progrès réalisés.

L’Asset Management Association Switzerland (AMAS), l’Association suisse des banquiers (ASB), l’Association Suisse d’Assurances (ASA) et Swiss Sustainable Finance (SSF), en tant qu’associations de premier plan de la place financière suisse, soutiennent sans réserve l’objectif de neutralité carbone et aident leurs membres à y parvenir. L’AMAS, l’ASB et l’ASA participent en outre aux alliances qui les concernent avec le statut de supporter.

Un premier état des lieux transparent quant à l’engagement de la place financière suisse

Sur mandat des quatre associations précitées et en partenariat avec elles, PwC Suisse vient de dresser pour la première fois un état des lieux quant à l’engagement de la place financière suisse. On dispose ainsi d’informations transparentes dans les domaines suivants:

  • Asset Management: 62 % des actifs sous gestion (Assets under Management, AuM) auprès des membres de l’AMAS (asset managers, banques, entreprises d’assurance) répondent aux exigences de l’initiative Net Zero Asset Managers (NZAM). En d’autres termes, 62 % de ces actifs sont conformes à l’engagement d’atteindre la neutralité carbone.
  • Opérations de financement: au total, 62 % du total consolidé des bilans des membres de l’ASB répondent actuellement aux exigences de la Net-Zero Banking Alliance (NZBA). En d’autres termes, pour plus de 60 % des solutions de financement qu’elles proposent (crédits et hypothèques notamment), les banques membres se sont engagées à se fixer des objectifs et à élaborer des plans pour atteindre la neutralité carbone.
  • Assurances: chez les membres de l’ASA, 44 % des investissements effectués répondent aux exigences de la Net-Zero Asset Owner Alliance (NZAOA) et 48 % du volume total des primes répondent à celles de la Net-Zero Insurance Alliance (NZIA).
 Alliances «zéro émission nette» pertinentes au sein de la GFANZSuisse - Part des membres des associations engagés dans le cadre de la GFANZMonde - Part des secteurs concernés engagés dans le cadre de la GFANZKPI utilisés
Association suisse des banquiers (ASB)Net-Zero Banking Alliance (NZBA)62%38%Total des bilans
Asset Management Association Switzerland (AMAS)Net Zero Asset Managers (NZAM) initiative62% 155% 2Actifs sous gestion
Association Suisse d’Assurances (ASA)

Net-Zero Asset Owner Alliance (NZAOA)

Net-Zero Insurance Alliance (NZIA)

44%

48% 4

-  3

11%

Investissements propres

Primes brutes

1,2  Les 62 % / 55 % ne correspondent pas toujours à 100 % des AuM auprès des gérants de fortune engagés (pour des informations plus détaillées, voir l’étude, chapitre «Net Zero engagement for the Swiss AM industry»).
3  Données non disponibles sur le site Internet de la NZAOA
Membres de l’ASA et autres entreprises d’assurance

La place financière suisse bien positionnée en comparaison internationale – mais il y a encore du chemin à faire

L’analyse montre qu’en comparaison internationale, la place financière suisse est déjà en bonne position pour atteindre les objectifs climatiques de l’Accord de Paris – même si, à l’évidence, elle n’est pas au bout du chemin. Tous les secteurs économiques sont donc appelés à contribuer à la décarbonation. Grâce à des solutions appropriées en matière de financement, de gestion de fortune et d’assurance, la place financière est en mesure de continuer à soutenir efficacement cette transition. L’étude de PwC Suisse se définit d’ailleurs elle-même comme le point de départ d’un voyage au long cours. Certes, la part des solutions de financement, des actifs et des primes d’assurance conformes à l’engagement d’atteindre la neutralité carbone s’est accrue ces derniers mois, mais d’autres progrès sont importants également. Eux aussi devraient faire l’objet d’une communication transparente à l’avenir.

Pour consulter l’étude

L’étude peut être téléchargée ici.

Finance durable

Contact Médias

Monika Dunant
Responsable Relations Publiques et Média
+41 58 330 63 95
Deborah Jungo-Schwalm
Senior Communications Manager
+41 58 330 62 73
Robert Reinecke
Communications Manager / Porte-parole
+41 58 330 62 76